Que faire avant de ragréer un sol ?

Il est souvent nécessaire de supprimer les irrégularités d’un sol ancien avant de le recouvrir d’un revêtement ou d’un parquet. Pour préparer la chape, continuez la lecture de ce qui suit pour découvrir les étapes de cette opération.

La chape à rénover doit être saine c’est-à-dire pour l’essentiel exempte de fissures. Si tel n’est pas le cas, il importe de la remettre en état mais surtout de trouver les causes de ces désordres et d’y porter un remède. Les tassements localisés du sol peuvent conduire à casser la chape et à la refaire après décaissement de l’ancien sol sur 10 à 15 cm, remblayage et tassement soigneux.
Les infiltrations d’eau nécessitent un traitement hydrofuge préalable. Des désagrégations, localisées dans une dalle restées à peu près planes, peuvent se réhabiliter en coulant une nouvelle dalle flottant sur un tapis isolant en feutre bitumeux.

Étendre l’enduit:

Les produits de ragréage de sol en béton des ciments chargés de résine plastifiantes et parfois également hydrofuges. Ces enduits sont généralement “auto-lissant” ce qui permet d’obtenir une surface bien lisse, simplement en y passant le plat d’une truelle avant qu’il ne soit sec.

L’ordre des opérations:

La surface à ragréer doit être exempte de tous les débris granuleux, traces d’huile, de colle ou de solvant qui gêneraient l’accrochage de produits :

  • Décapez les restes l’ancien revêtement,
  • Dépoussiérez le sol soigneusement et éliminez les grosses rugosités à la pierre ponce,
  • Épandez le produit le sol par petites flaques,
  • Lissez avant séchage à la taloche ou à la truelle.

Dans la même rubrique

Ajouter un commentaire