Pose d’une fenêtre de toit

Les soins à apporter à l’installation d’une fenêtre de toit portent essentiellement sur l’étanchéité entre le dormant et la couverture.

Travaux préparatoires :

Lisez attentivement les instructions de montage placées dans l’emballage de l’équipement. Avant de l’installer, dégagez la charpente et la couverture à l’emplacement préalablement repéré, déposez l’isolant éventuellement placé sous la toiture et retirez les tuiles ou ardoises sur une surface dépassant d’une rangée d’éléments celle qu’occupera la fenêtre.

Pose du dormant:

Découpez les chevrons ainsi que les liteaux et réalisez la trémie. D’autre part, désolidarisez l’ouvrant du dormant sur la fenêtre sortie de son emballage.
Les équerres de fixation livrées avec l’huisserie se vissent toujours sur le cadre de la trémie et jamais sur les liteaux de la charpente. Pour déterminer leur bon emplacement:

  • présentez le dormant en place dans la trémie ;
  • tracez autour du dormant l’emplacement des extrémités des liteaux arrêtés sur le cadre de la trémie ;
  • retirez le dormant et équipez-le de ses équerres ;
  • replacez le dormant dans la trémie et vissez ses équerres dans le cadre de celle-ci.

L’équerrage et l’alignement doivent être vérifiés avant de placer l’ouvrant par trois séries de contrôles :

  • vérifiez que les deux diagonales mesurées sur les arêtes des coins du dormant sont bien égales ;
  • vérifiez l’alignement du bord supérieur du dormant sur une “ligne d’horizon”, matérialisée par exemple par la ligne de faîtière ou un balcon;
  • assurez-vous que cet alignement reste homogène avec l’horizontale mesurée au niveau à bulles.

Habillage du dormant:

Terminez l’installation en effectuant l’étanchéité du dormant puis en l’équipant de son ouvrant avant de poser les accessoires (volet, store, etc.).
L’étanchéité se réalise à l’aide des éléments du kit d’étanchéité :

  • vissez le renvoi d’eau à la base de la traverse basse du dormant en veillant à ce qu’il soit bien centré ;
  • moulez la bavette en plomb sur le dos des tuiles ou ardoises ;
  • placez les couloirs de raccordement latéraux et coiffez-les avec les profilés latéraux du cadre ;
  • emboîtez la capote supérieure par-dessus les couloirs latéraux et agrafez-la sur les supports du cadre ;
  • replacez les éléments de couverture en découpant ceux qui encadrent le dormant tout en laissant le jeu préconisé par le fabricant ;
  • déposez un boudin de joint siliconé ou de mousse expansive tout autour du profil d’étanchéité.

L’ouvrant doit se manœuvrer sans aucun point dur d’un bout à l’autre de sa course, se fermer et s’ouvrir sans avoir à forcer sur la barre de manœuvre. Sinon, vérifiez :

  • l’équerrage du dormant ;
  • le centrage des articulations dans les montants du dormant ;
  • la propreté de la rainure courbe dans laquelle coulisse le doigt de guidage de l’ouvrant.

Vissez les équerres de fixation équipant le dormant sur les chevrons et chevêtres du cadre de trémie mais ne les bloquez qu’après avoir vérifié l’équerrage et l’alignement.
Equipement indispensable des combles habités, la fenêtre de toit n’a plus rien à voir avec l’étroit vasistas articulé des chambres de bonnes du début du siècle.

Ouverture et pente:

Les “Velux” se caractérisent essentiellement par leur mode d’ouverture et leur adaptation à des pentes de toiture plus au moins prononcées. L’ouverture d’une fenêtre de toit peut s’effectuer de deux façons :

  • par rotation autour d’un axe horizontal médian nécessitant un effort de manœuvre très réduit ;
  • par projection et/ou rotation autour d’un axe supérieur qui dégage le maximum de passage et évite l’intrusion du haut de l’ouvrant vers la tête.

La pente du toit influe sur la conception du dormant, l’étanchéité périphérique et le mode d’ouverture :

  • l’angle minimum pour implanter une fenêtre de toit est de 15 ° ;
  • on peut poser une fenêtre de toit jusqu’à un angle de 90 ° si elle ouvre par rotation et jusqu’à 75° quand elle ouvre par projection ;
  • l’angle donnant le maximum d’ensoleillement sous nos latitudes moyennes se situe entre 50 et 65°.

Confort et sécurité:

La fenêtre de toit peut bénéficier d’équipements et d’accessoires divers, la vitre peut être en double vitrage et comporter un verre feuilleté antichoc protégeant de l’intrusion. Le volet roulant doit être conçu et placé de telle façon qu’il ne limite pas les ouvertures du vantail vitré.
Les stores qui protègent du soleil et assurent l’intimité peuvent être à lames horizontales (type vénitien), plissés ou à rideaux coulissants, décoratifs ou totalement opaques. Ces accessoires peuvent se manœuvrer à la main ou électriquement.
Velux est la marque dont le nom reste associé aux principaux progrès pratiques apportés à la fenêtre de toit.

Dans la même rubrique

Ajouter un commentaire