Les portes intérieures

Même dans un logement existant, on peut toujours changer une porte intérieure soit pour faciliter la communication soit pour renouveler la décoration. Le sens d’ouverture s’entend pour un observateur qui ouvre la porte en poussant le vantail. Pour commander une porte, vous devez énoncer plusieurs paramètres qu’il s’agisse d’un produit industrialisé ou d’une menuiserie exécutée sur mesure. Ci-après, notez les dimensions des portes intérieures.
Les dimensions à relever sont :

  • l’ouverture du tableau dans la cloison;
  • les dimensions du vantail;
  • la largeur hors tout du dormant.

La technologie peut s’inscrire dans l’une des trois catégories:

  • le massif pour lequel les essences les plus couramment employées sont le chêne, le sapin ou les bois exotiques (iroko, okoumé, acajou) ;
  • le placage sur âme alvéolaire en aggloméré ou en matériau isolant coupe-feu ou isotherme ;
  • le placage en fibre post-formée.

La forme se distingue selon le nombre et la constitution des vantaux :

  • les portes simples pleines avec vantail à 2 ou 3 panneaux ;
  • les portes simples vitrées qu’on caractérise par le nombre de carreaux ;
  • les portes doubles pleines ;
  • les portes doubles vitrées ;
  • les portes tiercées combinant un vantail et une alèse dans un même bâti existent pleines ou vitrées.

Montage sur cloison:

Pour une construction neuve ou une porte placée carie une cloison ajoutée (ou modifiée), un bloc-porte facilite l’installation.
L’ouverture du tableau doit parfois être adaptée à un nouveau dormant. Mieux vaut alors prévoir un bâti plus petit et combler la différence avec des briques plâtrières ou carreaux de plâtre sauf s’il s’agit d’une cloison en panneau compos alvéolaire qui peut se retailler à l’aide d’une scie circulaire.

Dans la même rubrique

Ajouter un commentaire