Les matériaux d’isolation

Le grand choix des matériaux isolants offre la possibilité de trouver une solution efficace et économique pour toute situation.

Critères pratiques:

Pour annuler les déceptions provenant d’une mauvaise application, la facilité d’usage d’un matériau pour une fonction spécifique est importante plus que son pouvoir isolant. Plusieurs produits composites sont disponibles pour permettre la facilité d’emploi et le bon rendement.

Les produits souples, accommodés en rouleaux sont de deux types :

  • des laines minérales pour les grandes épaisseurs ;
  • des laines ou des mousses synthétiques conçues pour des petites épaisseurs, elles doivent êtres contrecollées sur une feuille pare-vapeur.

Les produits rigides sont soit des produits absolument denses et naturels comme la roche de plâtre, les bétons cellulaires et les bois soit des polystyrènes qui sont plus légers.

Les produits en vrac s’emploient surtout pour remplir le dessous d’un comble ou le vide entre deux murs ; ils sont sous la forme des granulés d’origine minérale ou bien des flocons de matière synthétique expansée.

Produits homogènes:

Les produits isolants homogènes s’emploient particulièrement au doublage de parois. Pourtant, plusieurs matériaux sont employés pour la couverture à savoir l’ardoise et les shingles qui assurent l’isolation d’un mur par l’extérieur.

Les matériaux de construction les plus courants pour la réalisation d’une cloison isolante sont :

  • le bois, en forme de panneaux de particules ou en forme de fibres ou encore en lambris ;
  • le béton alvéolé qui se présente sous forme de parpaings unis en utilisant une colle spéciale ;
  • la brique, couramment creuse, avec une petite épaisseur (5, 7.5 ou 10 cm, ou même 15 cm).

Le plâtre permet plusieurs possibilités soit en doublage de cloison soit sous forme de panneaux composites doublés de laine minérale ou de polystyrène expansé. Ces matériaux offrent aussi une grande facilité de la mise en œuvre et rendent la face finie prête à peindre ou à revêtir.

La mise en œuvre des laines minérales, matériaux économiques est relativement facile et offrent une résistance thermique partiellement grande : avec un degré typique de 0,041 W/mC, un panneau de 5 cm d’épaisseur offre une résistance de 1,22, et son coefficient K est de 0,81 W/m² C.

On utilise deux matériaux pour réaliser les panneaux de laine minérale :

  • la laine de verre, choisie par son coût moins cher, employée sous forme de plaques appuyées qui sert à isoler les sols ou de bandes couvertes d’une feuille en papier kraft ayant une face pare-vapeur,
  • la laine de roche, qui ne présente aucun danger d’incendie ou sur la peau, est disponible en panneaux rigides ou en bandes dont une face est couverte par un film pare-vapeur en papier kraft.

Dans la même rubrique

2 Commentaires sur “Les matériaux d’isolation”

  1. Enduits et crépis sur isolants

    […] matériau isolant doit être cohérent, ininflammable et hydrophobe, de préférence en polystyrène expansé à […]

  2. Faux plafond suspendu en dalles isolantes

    […] métallique ou sur un treillis en voliges de bois. Vous pouvez en profiter pour poser une couche de matériau isolant sous le plancher d’origine. Ce faux plafond peut supporter des plaques en panneaux de particules […]

Ajouter un commentaire