Infos sur les arbustes de rocaille avant des les planter

Dans un jardin de rocaille réussi, le minéral et le végétal s’associent avec un naturel qui fait oublier la main de l’homme. Le jardin de rocaille est décoratif tout au long de l’année et de nombreuses espèces vivaces font son charme. La base du décor réside dans la mise en place d’arbustes persistants ou caducs ainsi que de conifères à petit développement. Ces arbustes évoluent avec lenteur, ils font jouer les lumières avec leurs silhouettes, leurs volumes, les formes et couleurs de leurs feuillages et également leurs éventuelles floraison.

Un vaste choix:

Le choix est large et délicat donc il est recommandé de tenir compte de la situation de la rocaille par rapport à l’habitation. Pour mettre en valeur le décor d’hiver, il est essentiel de placer la rocaille dans l’axe d’une fenêtre ou sur le chemin menant à la maison, le décor printanier rehausse l’éclat des espèces vivaces rampantes ou en touffes. En été, la rocaille est plus discrète ceci dit qu’il est indispensable de prévoir des feuillages colorés associés à quelques floraisons pour soutenir l’intérêt. Tandis qu’en automne, les feuillages colorés d’or, de cuivre et de rouille jaillissent comme des flammes sortant des rochers. La rocaille est un élément majeur du jardin aux quatre saisons et voici une sélection des meilleures espèces.

Les arbustes de printemps:

A partir du mois de mars, la rocaille se colore vite et les floraisons hivernales s’achèvent en douceur. L’éclat des cognassiers du japon à développement limité comme Rubra Grandiflora, Simonii, Etna, Nicoline, des forsythias nains comme viridissima, Bronxensis s’étale en un coussin d’or de 40 à 60 cm de haut. Les saules de rocaille se parent de leurs chatons duveteux : Salix apoda, hastata et sa variété Wehrhahnii à pousse lente et à feuillage grisé. S. Lanta d’origine alpine ayant une hauteur de 60 cm à 1,20 m et il est gris doux.

Dans la même rubrique

Ajouter un commentaire