Comment rénover pierre et marbre

Certains moellons et plus généralement les pierres calcaires dont le marbre peuvent se dégrader relativement vite lorsqu’elles subissent des agressions cumulées. La rénovation est nécessaire quand le propriétaire constate une détérioration ou endommagement sur la surface ce qui nécessite une intervention immédiate de la part d’un spécialiste, les pierres et le marbre peuvent subir diverses agressions selon la nature et la destination de la surface. Dans ce sens, on commence d’abord par un inventaire des dégâts.

Nature des dégâts sur marbre et pierres:

Les matériaux de construction sont exposés à diverses agressions surtout lorsqu’ils ne sont pas enduits :

  • l’érosion mécanique causée par la pluie et le vent chargé de sable ;
  • la fissuration provoquée par l’action du gel ;
  • l’érosion chimique due à l’action de la pollution atmosphérique ou du sel dans les régions côtières ;
  • les attaques mécaniques ou les érosions chimiques dues à des accidents domestiques.

Les traces de fumée sur un marbre de cheminée peuvent s’enlever par application d’un emplâtre obtenu en gâchant du plâtre fin dans un mélange d’eau et d’eau de javel à parts égales.

Les dégâts superficiels se réparent le plus souvent par ponçage et commencez au papier de verre à gros grain (60 à 80). Ensuite, travaillez à l’abrasif moyen (80 à 120) puis, terminez avec un grain très fin (200 à 240).

Les arrachements de matière se régatent en comblant le dégât à l’aide d’un produit de rebouchage adapté au support à rénover. Ensuite, poncez la surface après séchage du produit.

Pâtes à reboucher:

On trouve divers produits adaptés chacun a un type de matériau. Les reboucheurs sont efficaces sur les pierres tendres et le plâtre. Si nécessaire, vous pouvez teinter le produit afin d’obtenir la même nuance que le matériau à réparer.

Connu sous l’appellation “enduit de dégrossissage”, le mortier de plâtre allégé permet de combler des creux atteignant 1 cm de profondeur. Le plâtre est idéal pour réparer à peu de frais des dégâts peu profonds mais relativement étendus. Vous pouvez lui donner des caractéristiques spéciales :

  • l’apparence de l’ivoire en l’enduisant de paraffine fondue additionnée de cire jaune ;
  • une surface imperméable en le traitant au pinceau avec un enduit obtenu en faisant fondre 100 g de cire blanche dans 400 g d’essence de térébenthine au bain-marie, procédez sur une plaque électrique exclusivement loin de toute flamme.

Le blanc d’Espagne:

Cette craie extrêmement fine (elle passe à 99 % au tamis de 43 microns) est du carbonate de calcium (CaCO3), également connue sous l’appellation de “petit blanc”, “blanc de Meudon” ou encore “blanc de Troyes” qui sert de base à des enduits, des peintures et au mastic de vitrier. On l’emploie depuis longtemps dans des “recettes” pour rénover et détacher notamment les :

  • miroirs et vitres très sales: passez un mélange de 250 g de blanc d’Espagne, 1 demi-verre de copeaux de savon de Marseille et 1 cuillerée d’ammoniaque.
  • vitres graisseuses : utilisez un mélange à parts égales d’alcool à brûler, de blanc d’Espagne et de vinaigre blanc.
  • marbre très sale : faites un mélange onctueux de nettoyant ménager et de blanc d’Espagne dans de l’eau froide.
  • marbre profondément taché : passez une pâte obtenue avec du blanc d’Espagne, 25 g de chlorure de chaux et 1 demi-litre d’eau ; laissez sécher 1 heure et rincez à l’eau claire.
  • marbre taché de graisse : tamponnez les taches avec un mélange de blanc d’Espagne et de benzine.

Dans la même rubrique

Un commentaire sur “Comment rénover pierre et marbre”

  1. Revêtement de pierre, marbre et granit

    […] marbre et le granit sont deux pierres assez chères, lourdes et souvent difficiles à couper qui ne […]

Ajouter un commentaire