Comment fonctionne la voiture ?

Le moteur

moteur voiture Sans moteur, la voiture ne peut pas se mobiliser puisque c’est l’élément basique et fondamental pour qu’elle soit en mouvement. A présent, les voitures disposent d’un moteur assez compliqué de telle manière à ce qu’on ne peut plus songer au bricolage automobile.

Comment fonctionne la voiture ?

Le carburateur envoie le mélange combustible dans les cylindres, ce mélange subi l’explosion une fois que l’étincelle est entraîné dans les bougies (allumage) ce qui engendre le repoussage du piston du cylindre.
L’énergie mécanique est obtenue suite à la transformation de l’énergie thermique issue de la combustion du mélange combustible. Ainsi, le mouvement rotatif du vilebrequin est provoqué suite au mouvement des pistons par le biais du système de bielles.
D’une manière générale, les voitures sont dotées de 4 cylindres positionnées en ligne mais on peut trouver des moteurs ayant 6, 8 et même 12 cylindres accroissant davantage la puissance de la voiture.

Embrayage, boite de vitesse, arbre de transmission

On est arrivé au mouvement rotatif du vilebrequin qui subit la transmission, par le biais de l’embrayage, de la boîte de vitesse et de l’arbre de transmission, aux roues motrices. Mais avant le mécanisme de transmission, les roues avant sont engendrées par le moteur alors que les roues arrière reçoivent le mouvement du moteur par le biais de l’arbre de transmission.
Le différentiel est un engrenage qui permet de transmettre le mouvement rotatif de l’arbre de transmission aux deux axes des roues motrices. Ces dernières ne tournent pas de même vitesse en cas de virage grâce au différentiel qui marque la différence de vitesse de mouvement des roues motrices.

Démarreur et volant moteur

Un autre élément important pour la voiture est son démarreur qui, alimenté directement par la batterie, permet de tourner le volant moteur à travers la roue dentée trouvée sur ce volant.
Le volant moteur qui entraîne le vilebrequin cela conduit à la descente du piston et l’ouverture de la soupape d’admission pour que le mélange combustible s’aspire et ainsi le piston remonte, la production de l’allumage et l’explosion du mélange combustible qui repoussent le piston.
A ce stade, le moteur est en démarrage et le pignon du démarreur est libéré.
Etant donné que la masse du volant moteur a une forte inertie, elle ajuste le mouvement du vilebrequin.

Dans la même rubrique

Ajouter un commentaire