Outils de serrage et de cintrage

On appelle outils de serrage tout outil destiné soit à fixer les tubes ou bien à serrer les écrous et raccords filetés. On peut citer par exemple :

  • l’étau de mécanicien employé pour le serrage et la fixation des tubes en acier galvanisé ;
  • la clé à molette réglable essentiellement conçue pour le serrage des raccords mécaniques, elle remplace souvent la pince multiprises qui risque d’abîmer l’écrou.

Les outils de cintrage sont utilisés pour le pliage des tubes suivant un angle donné :

  • la pince à cintrer assure un pliage suivant un angle net sans diminuer le diamètre du tube ;
  • le ressort à cintrer ne garantit pas la même exactitude.

Outils de coupe:

Pour débiter les tubes en fonction des besoins de l’installation, il faut plusieurs outils de coupe :

  • le coupe-tube est indispensable pour une coupe parfaitement nette des tubes en cuivre: il contient dans son manche une lame d’ébarbage et d’ébavurage à utiliser pour parfaire la coupe ;
  • la scie à métaux est utile pour couper les tubes en acier galvanisé et ceux en PVC (elle peut être remplacée par une scie à dos) ;
  • le chalumeau oxybutane peut être utilisé pour couper les tubes en acier galvanisé.

Outils pour les collets battus:

Certains raccords mécaniques impliquent de réaliser un collet à l’extrémité des tubes. Il faut pour cela :

  • une matrice pour bloquer l’extrémité des tubes ;
  • une toupie qui sert à évaser l’extrémité des tubes ;
  • un marteau rivoir pour battre le collet (un mandrin à frapper permet de remplacer la toupie).

N.B : l’assemblage des tubes peut aussi être réalisé par emboîture grâce à un mandrin spécial.

La plomberie est une discipline spécialisée mais qui fait aussi appel à d’autres savoir-faire pour les divers volets de cette activité. Il faut donc posséder une bonne boîte à outils ou faire l’acquisition de matériels spécifiques.

Outils de maçonnerie:

La nécessité de réaliser de nombreux tracés pour indiquer notamment la position des appareils ou le cheminement des conduits impose l’utilisation d’outils de traçage ou le permettant :

  • une équerre métallique de maçon ;
  • une règle métallique ;
  • un niveau à fioles pour déterminer les niveaux de références après une éventuelle réfection des sols ;
  • une craie bleue ;
  • un cordeau à poudre ;
  • un fil à plomb.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *