Faux plafond suspendu en dalles isolantes

Fixez la cornière sur les murs à l’aide de petits clous, suspendez les profils porteurs par des fils de fer ancrés dans le plafond après vous posez une rangée de dalles en appui sur la cornière d’un grand côté. Calez dans la rainure des dalles un profilé fixé aux profils porteurs. Placez le ressort de calage et posez la dalle taillée à mesure ensuite, encollez les rainures de la dernière dalle et placez-la à l’aide de pointes.

Les plaques en plâtre se vissent sur une fourrure métallique fixée sur les solives (qui élimine les effets du travail du bois) et se coupent aisément pour s’adapter aux faux équerrages :

  • Enduisez les joints et masquez-les sous une bande de calicot ;
  • Passez un enduit de finition ;
  • Peignez ou collez du papier peint du tissu ou des plaques de liège.

Un faux plafond, qui résout le problème du faux équerrage et du vrillage du plafond d’origine, se fixe sur une fourrure métallique ou sur un treillis en voliges de bois. Vous pouvez en profiter pour poser une couche de matériau isolant sous le plancher d’origine. Ce faux plafond peut supporter des plaques en panneaux de particules ou un lattis enduit de plâtre.

Dans la même rubrique

One Thought to “Faux plafond suspendu en dalles isolantes”

  1. Accrochage des panneaux double face pour les rideaux

    […] tout faux plafond réalisé en plaques de plâtre, le système d’accrochage reste convenable sauf si le poids […]

Leave a Comment