La lumière est un élément capital sur lequel le décorateur joue pour assurer une ambiance dynamique sans négliger certaines normes dans toute pièce et qui sont au profit des occupants de la maison. En effet, l’’éclairage à envisager diffère d’’une pièce à une autre selon plusieurs critères comme l’’utilité de la pièce, le degré de sa fréquentation, la zone précise à éclairer et autres points.

Ainsi, il s’’avère qu’’il est obligatoire d’’envisager un éclairage de chevet via des lampes soutenues avec des  tables de nuit ou bien des spots individuels à positionner selon la position de la lecture au lit : La puissance électrique est comprise entre 40 à 60 W. Pour mieux éclairer une penderie ainsi que la veilleuse, il est essentiel d’’envisager une lampe ayant comme capacité égale approximativement à 75 W environ.

A présent, on passe à la chambre des enfants qui exige environ 100 W si sa surface équivaut à 12 m2. Comme vous l’’avez bien remarqué, la puissance de lumière adoptée pour l’’enfant est très forte vu qu’’elle s’’articule sur l’’éclairage des jeux pour l’’enfant mais à coté des autres éléments comme le sol et ses meubles. Chez les marchands, on peut commander une lampe de type architecte qui est considérée comme un meilleur choix si la puissance de l’’ampoule ne dépasse pas 60 W. De même, des lampions en papier sont disponibles qu’’on peut fixer sur le plafond de telle sorte à ce qu’’ils ne soient pas à la portée de nos enfants et ils apportent un décor sublime s’’il était très simple et neutre. Avant de choisir n’’importe quelle source d’’éclairage artificielle pour la chambre d’’enfants, on recommande de prendre assez de renseignements pour ne pas affecter la vision de vos enfants.