Déshumidifier les murs et traitement de l’humidité

L’humidité rampante qui s’attaque aux enduits, aux revêtements muraux et du sol et au mobilier est néfaste aussi pour les occupants. Infiltrée ou ambiante, l’humidité peut provenir des infiltrations dans les murs mais aussi de la condensation de vapeur d’eau. L’aération permet de combattre efficacement la condensation, sous réserve d’obéir à des règles incontournables, ci-après nous vous montrons en détaille ces règles.

L’aération permet de combattre efficacement la condensation sous réserve d’obéir à des règles incontournables :

  • L’air doit entrer par le bas des pièces où on ne séjourne pas souvent (cave, débarras, couloir) ;
  • L’air doit circuler des pièces de séjour vers celles où sont générées de la vapeur d’eau et des odeurs (cuisine, salle de bains, toilettes) et être évacué vers l’extérieur au niveau de la partie supérieure de ces pièces.

L’implantation d’ouvertures d’aération complémentaires (grilles) et d’as-sécheurs de murs suffit habituellement à résoudre le problème.

L’étanchéification, soit par un enduit imperméabilisant, soit en collant un papier au plomb stoppe l’évaporation de l’eau venue par le mur. Mais, cela crée un risque pour le mur dont il faut alors améliorer le drainage.

D’où vient l’humidité ?

Pour identifier l’origine de l’humidité affectant un local, vous punaisez sur le mur le plus humide une feuille d’aluminium de 50 à 60 cm de long. Au bout de 3 ou 4 jours, ôtez-la et examinez-la:

  • Si elle est couverte d’humidité sur la face du côté de la pièce, vous avez affaire à un problème de condensation ;
  • Si l’humidité se trouve sur la face qui collait au mur, c’est l’étanchéité qui est en cause ;
  • Si les deux faces de la feuille sont humides, les deux phénomènes sont présents.

Dans la même rubrique

Ajouter un commentaire