Les caractéristiques de la performance visuelle sont en liaison directe avec trois facteurs essentiels:

  • Possibilité de vision,
  • Risque de nuisance par réflexions parasites ou éblouissement total,
  • Dans le but de garantir un respect à la performance de bonne vision, il est capital de se référer aux recommandations de l’A.F.E en ce qui concerne les échelles d’éclairement en alliant cela à la typologie et la nature des locaux, les opérations à achever et l’âge de la personne observatrice.

La nature des contrastes intervient à trois stades:

  1. Contraste d’ombre et de lumière sur un objet de couleur uniforme, en accentuant plus au moins le modelé de ce dernier, par le jeu de lumière,
  2. Contraste de couleurs qui ne devra en aucun cas être détérioré par des sources moins adéquates,
  3. Contraste de luminance qui pourra prendre plusieurs formes :
  • Sur le plan du travail en vue de simplifier la compréhension des détails d’une opération à réaliser,
  • Entre la tâche visuelle et son environnement afin de limiter les grandes différences d’adaptation et de flexibilité,
  • Entre le plan de vision et l’espace qui l’entoure pour éviter toute rupture trop grande entre ces deux zones.