Comment enduire un mur intérieur et extérieur ?

enduire un murAvant de mettre sur un mur une peinture ou du papier-peint, il est bon au préalable de l’enduire. Pour la réussite de cette opération, il est nécessaire de tenir compte de plusieurs éléments comme le matériau du mur à traiter, son état et son environnement. Cela vous permettra de bien vous y prendre pour cette démarche.

Outils indispensables pour enduire un mur

Pour cette opération, on a besoin d’une auge avec laquelle l’enduit sera fabriqué. Le retrait des parties qui s’effritent facilement se fait à l’aide de couteaux. Le mur est enduit avec du papier de verre aux grains très fins.

Premiers actes à poser

Il faut commencer par nettoyer le mur en veillant à enlever toutes ses parties friables ainsi que les petits trous. Un dépoussiérage est indispensable. Il peut être nécessaire de faire un enduit de lissage. L’enduit se prépare avec 3 volumes de poudre à mélanger dans un volume d’eau. On verse d’abord la poudre avant d’ajouter l’eau.

Procédé

Pour enduire un mur intérieur, une sous-couche doit être réalisée. Le séchage se fait entre 7 et 12 heures. Quant à l’étape de l’enduit à proprement dit, il faut simplement appliquer l’enduit en se servant d’un pinceau large appelé généralement « spalter ». Pour le lissage, on aura besoin d’une taloche. L’opération doit se faire successivement sur de petits périmètres. Il est nécessaire de la renouveler 8 heures après. Il est possible d’enduire un mur extérieur en parpaings. Pour cela, le mur en question doit subir un traitement particulier. Son humidification est un préalable avant l’application d’un enduit de type imperméabilisant. Il faut ensuite attendre que cette couche sèche avant de réaliser un enduit de mortier en utilisant une truelle et une taloche. La pose du mortier se fait en 3 couches à savoir une première en liquide pour une excellente adhérence au mur, une deuxième plus épaisse et la troisième pour une question d’esthétique.

Dans la même rubrique

Ajouter un commentaire